Vers l'équilibre…

Posts tagged ‘observer’

l’observation est le point de départ du développement personnel …

certaines personnes avancent régulièrement, à leur rythme, alors que d'autres personnes ont besoin d'un déclic soudain

Etes-vous plutôt lièvre ou tortue ? Deux méthodes différentes pour avancer dans la vie

La réflexion, bien que cachée, sous-jacente, est bien présente. L’inconscient est au travail, cherchant une solution, déroulant tout un processus de réflexion, mais il « oublie » de l’annoncer officiellement. D’où l’effet de surprise, d’Euréka, de déclic qui n’est que la pointe émergée d’un « iceberg » de pensée beaucoup plus profond qu’il n’y paraît. Ce n’est donc pas un procédé aussi impulsif qu’il en donne l’impression. (…)

les réseaux sociaux sont à la fois merveilleux et un piège

Se perdre dans les méandres des réseaux sociaux

On est là dans une culture de la consommation et de l’immédiat, tout est à portée d’un clic, on réfléchit à peine avant de liker ou partager une information. Et je me demande si les effets que j’ai ressentis en si peu de temps (perte de temps, de concentration, manque de recul et de réflexion, etc.) ne sont pas, insidieusement, de façon plus diluée, présents ? Diffusés en perfusion, à dose homéopathique, mais doucement et sûrement ? Sans qu’on s’en aperçoive ? Si l’outil n’est pas devenu le maître ?

sourire cela change la vie...

Devenir un serial smiler

Un sourire peut être au contraire désarmant… Et puis, il y a une énergie communicative dans le sourire. En souriant, on se sent tout de suite dans un autre état d’esprit, plus léger, plus pétillant, plus vibrant. Et c’est contagieux, cette bonne énergie se transmet aux autres. (…)

A la rencontre de son animal totem

Les animaux totem symbolisent une partie de notre inconscient, ou sont porteurs d’une de nos problématiques. En théorie, nous avons tous un ou plusieurs animaux totems en nous, mais ils sont la plupart du temps invisibles et silencieux, et émergent dans des circonstances bien particulières de reconnexion à notre monde intérieur. (…)

il est indispensable de dégager du temps pour les gens que l'on aime...

La bonne résolution la plus importante de votre vie

Il est si facile de se laisser embarquer, la « tête dans le guidon ». Et de lever le nez 10 ans, 20 ans après, plus tard, trop tard ?, lorsque la Vie et ses événements nous rappellent à l’ordre. Combien de gens réalisent tout à coup qu’ils n’ont pas vu grandir leurs enfants ? Qu’ils ont perdu au fil du temps contact avec les gens qu’ils aiment le plus ? Tout le monde le sait, le Temps passe si vite…

on a tous des préjugés sur soi-même... apprenons à les dépasser

Se surprendre soi-même

« Je ne sais qu’une chose, c’est que je ne sais rien… » Se définir de façon réductrice, en se répétant sans y réfléchir vraiment « je suis ainsi », c’est une façon de se limiter, de se complaire dans un rôle, de ne pas se remettre en question. En quelque sorte, on « s’auto-hypnose », on se « jette un sort ». Alors, arrêtons d’être péremptoire avec nous-même et si sûrs de nous… Qui sait où la vie nous emmènera ? (…)

De l’importance de bien se positionner

Il s’agit donc d’être vigilant, et de s’interroger régulièrement sur ses ressentis : suis-je confortable ? Crispé ? Aligné ? Détendu ? Partout ? Vraiment partout ? Et s’astreindre à se repositionner quand on prend conscience de ses travers (dans tous les sens du terme ! ) (…)

* Article « guest » * Se cacher pour mieux (?) être aimé

Que doit-on faire pour pouvoir devenir soi ? Doit-on aller contre la société, contre ceux que l’on aime, seul pour un et un pour soi ? Doit-on laisser s’exprimer son excentricité, son originalité, son unicité… ? Ou doit-on se cacher, se taire, ranger son vrai soi au grenier, au risque de se le faire prendre par un petit monstre intérieur, et de, peut être, se perdre soi-même un jour… ? (…)

quelle saveur de recevoir une vraie lettre, déclaration d'amour ou d'amitié...

Aujourd’hui, j’ai reçu une lettre…

Quelle « décadence » que d’écrire une lettre en 2015, que ce soit pour immortaliser une déclaration d’amour ou d’amitié ! Que vous soyez en couple depuis 20 ans ou 2 jours, que vous l’adressiez à votre amoureux(se), à une personne que vous aimez en secret, à un(e) ami(e) de toujours, à vos parents ou à vos frères et soeurs, elle restera dans leur coeur si elle est sincère et bienveillante… C’est à la fois désuet et terriblement signifiant. (…)

faire sortir son monstre intérieur du placard

Laisser son monstre intérieur sortir du placard…

Assumer son monstre intérieur, le Voir, c’est lui donner enfin de l’espace, lui permettre de s’exprimer « consciemment » plutôt qu’il enfouisse ses pulsions sous des couches internes de l’inconscient. C’est ne pas faire l’autruche, sortir la tête du sable et regarder « droit dans les yeux » ce que l’on a tout au fond de soi.(…)

parfois on hésite entre plusieurs chemins de vie...

Prendre le temps de prendre la bonne décision

(…) Prendre le temps du recul nécessaire et de se retrouver face à soi-même. Si vous n’êtes pas sûr, si vous hésitez, remettez votre décision à plus tard. Le fameux « la nuit porte conseil » est parfois judicieux… mais, parfois, il faut plus d’une nuit pour éclaircir son esprit et éclairer le bon chemin…(…)

apprendre à suivre son intuition, sans se poser de questions...

Stop ou encore ? Choisir de suivre son intuition

L’intuition est tout simplement un moyen de vous indiquer la bonne direction, votre direction. De détecter ce qui est Juste pour vous. Une façon de vous inciter à vous remettre dans votre axe lorsque vous avez dévié. Vous inviter à vous « recentrer », au centre de la roue, près du moyeu, là où c’est calme et sécurisé – et non pas sur les bords, là où cela tourne et risque de vous éjecter au passage… (…)

faire un voeu et laisser la magie entrer dans sa vie

Enchantée…

L’idée est de lâcher-prise, de se connecter à son inconscient, et de se laisser surprendre par ce qui émerge. Lâcher son cerveau gauche rationnel et laisser aux commandes, pour une fois, son cerveau droit, le créatif, « l’intuitif », celui que l’on n’écoute pas assez souvent…(…)

on a parfois tendance à sur-réagir face à une situation qui réveille en nous des douleurs du passé

Se protéger, sans tomber dans les extrêmes

Bien sûr, on a peur de souffrir à nouveau. Le risque est alors de se protéger tellement que l’on s’endurcit au passage : on se crée une distance, une armure, une cuirasse, une carapace de protection. On en « rajoute une couche », le fameux « on ne m’y reprendra plus »… Des croyances risquent alors se cristalliser dans notre inconscient et seront de plus en plus difficiles à déloger… (…)

prendre du recul sur l'année passée et préparer ses objectifs pour l'année à venir

Faire son bilan de l’année

C’est une façon de faire son bilan de l’année, et ses objectifs pour l’année suivante, en 5 étapes, avec sincérité. C’est une sorte d’ « arrêt sur image », pour faire le point sur vous et votre vie, et voir où vous en êtes à l’instant T. A la fois une façon de vous regarder « à la loupe », et avec un peu de recul. (…)

voeux pour la nouvelle année

Et vous, que souhaitez-vous ?

Et si, sans le réaliser, on souhaitait en fait aux autres ce que l’on se souhaite à soi-même, tout au fond de soi ? Relisez, ou remémorez-vous ce que vous avez souhaité à votre entourage : est-ce que par hasard, si vous remplacez « vous » ou « toi » par « moi » ou « me », cela ne vous donne pas un éclairage intéressant sur la façon dont vous envisagez votre année ? (…)

se recentrer sur soi quand on est au bord de la dépression

la thérapie de l’hibernation

(…) Accompagner l’expression de la dépression, car elle a une fonction pour l’esprit. L’enrayer empêche le travail de nettoyage psychologique de se faire. Il s’agit de la reconnaître, l’apprivoiser, affronter ses émotions, pour mieux la désamorcer.

Quel est le thème sur lequel vous aimeriez écrire, et que dit-il de vous ?

Et vous, sur quoi écririez-vous ?

Ecrire participe à une réflexion générale sur soi. Si vous deviez choisir un sujet sur lequel écrire, quel serait-il ? C’est révélateur de votre préoccupation du moment, de ce qu’il y a de plus profond en vous, du thème que vous aspirez à approfondir ou que vous maîtrisez suffisamment pour partager votre expérience avec les autres (…)

Traverser ses peurs

Passé le trac initial, on est plongé en immersion totale dans sa peur et ce que l’on considère être comme un danger, et on s’aperçoit alors que non seulement on a survécu, mais que l’inconfort ou même le danger que l’on imaginait est supportable, acceptable, voire, dans certains cas, inexistant. On peut le faire. On est peut-être sonné, mais encore debout, encore vivant ! Après cela, il ne peut plus rien nous arriver (…)

article sur la compulsion, le manque fondamental et l'équilibre

De l’excès à l’équilibre

Le point commun entre toutes les addictions, c’est bien sûr la notion d’obsession, d’excès, de déséquilibre, ou de boulimie. Ce n’est pas la gourmandise qui est un problème, c’est la gloutonnerie… « Il ne s’agit pas de couper le désir, il s’agit de couper l’avidité. » (…)

pour une éducation alternative, où l'enfant puise son savoir mais aussi son développement et son épanouissement

Savoir, Savoir-faire, Savoir-être…

(…) les enfants apprennent de façon différente, efficace, profonde, en ayant une vision globale des choses. Ils sont motivés et apprennent donc mieux et plus vite. Ils expérimentent, au lieu de rester dans la théorie pure. Ils relient les enseignements au lieu de les envisager les uns après les autres de façon séparée, et retiennent ainsi mieux les connaissances car ils se les approprient. (…)

la beauté n'est pas futile, elle est indispensable à l'équilibre

Mettre de la beauté dans sa vie

La beauté peut paraître superficielle. Mais embellir sa vie et celle des autres, cela peut être indispensable. Le Beau n’est pas que futile. S’entourer de beauté est bon pour votre moral, votre équilibre et votre harmonie intérieurs. L’idée à retenir, c’est de choisir son environnement de vie avec beaucoup de soin, petit détail après détail, puis prendre un pas de recul pour savourer l’harmonie générale qui en résulte… (…)

Trouver sa vocation pour s'épanouir et reconnecter avec une partie de son âme

(Re) Trouver sa vocation

Avez-vous trouvé votre vocation ? Si vous cherchez encore votre voie, et si vous faisiez un pas de côté pour regarder le petit chemin, là, un petit peu embroussaillé, un petit peu sauvage, qui vous fait un clin d’oeil ?

trouver sa devise c'est trouver ce qui résume nos valeurs et nos principes

Trouver sa devise

Trouver sa devise, c’est trouver une phrase en laquelle on croit, porteuse de vérité pour nous. Une phrase que l’on répète souvent, que l’on a envie de partager avec les autres. Une phrase, ou une expression, ou une citation, qui résume toute notre philosophie de vie du moment. (…)

Les rides expriment et gravent dans notre visage au fil du temps nos émotions

Lire entre les rides

Au-delà de la beauté esthétique pure on peut parfois apercevoir l’âme d’une personne sur son visage, par une certaine luminosité, un certain charme, une certaine douceur. Quand je rencontre quelqu’un, j’observe attentivement son visage et ses rides me renseignent immédiatement sur un ou plusieurs aspects de sa personnalité.

les personnes se posant en victime font culpabiliser leurs interlocuteurs, ceux-ci doivent s'extraire de ce chantage affectif

Ne pas être victime d’une victime

Dans le cas de la « victime », la première étape consiste à identifier le schéma. Puis à prendre du recul pour ne pas tomber dans le piège et se faire manipuler. En effet, c’est quand on prend conscience des mécanismes en oeuvre qu’on peut identifier son rôle et celui des autres et accepter de l’endosser… ou le refuser.(…)

Suivre son élan…

Et si on succombait à nos élans, aussi futiles, curieux, inexplicables, intrigants, illogiques, contradictoires, absurdes soit-ils ? Faut-il toujours chercher une explication à tout ? Et si on cherchait à se simplifier la vie, et juste la vivre au lieu de la penser… (…)

choisir de mettre la technologie à notre service et ne pas la subir

Débranchez !

Avez-vous remarqué comme on est beaucoup plus concentré et efficace quand on est pleinement présent à ce que l’on fait, sans aucune distraction ni interruption ? Mon propos n’est pas de diaboliser le monde « moderne », j’appelle juste à un peu de recul et de bon sens, à un équilibre à trouver, et à la liberté de choisir et non subir. (…)

la vie est un jeu d'arcade, nous apprenons à passer au niveau supérieur ou nous restons bloqué encore et encore ...

Et si la vie était un jeu d’arcade ?

On joue, on progresse, on saute de palier en palier et de niveau en niveau, les difficultés augmentent, on apprend, on recule, on saute des étapes, on re-dégringole, on prend des raccourcis, on obtient des bonus ou des pénalités, on gagne des points, on souffre et on souffle… (…)

ne pas faire toujours comme les autres, apprendre à garder son indépendance

Garder son indépendance d’esprit

Nous vivons dans une société où nous subissons à notre insu beaucoup d’influences diverses, et il me semble que certaines personnes ne prennent pas assez de recul sur leurs motivations. Elles se laissent parfois embarquer dans des actes sans réfléchir à leurs réelles envies. Cet effet est instinctif et a toujours existé ; mais, à notre époque actuelle, cela est bien sûr relayé et amplifié par les médias et les réseaux sociaux. (…)

Le théorème de Calimero

C’est un réflexe naturel que de blâmer son entourage ou les circonstances extérieures de nos problèmes, mais il faut savoir prendre du recul et ses responsabilités. Arrêter de rejeter systématiquement la faute sur les autres. Reconnaître ses erreurs pour toujours tenter de s’améliorer. (…)

une main vous tend une clef, quelqu'un vous tend la main

Quand un inconnu nous donne des clefs

Le hasard nous met parfois en contact avec des gens avec qui nous n’aurions jamais eu l’occasion d’échanger, et il ne faut pas hésiter à saisir les opportunités, quitte à engager la conversation de vous-même. N’hésitez donc pas à parler aux inconnus ! (…)

savoir s'arrêter à temps

Savoir s’arrêter à temps

(…) La leçon que j’en retire est de ne pas attendre d’en arriver à ces extrémités, d’être plus raisonnable et plus vigilant sur les signaux annonciateurs d’avis de tempête. Plus on attend sans réagir, plus le vent risque de se transformer en ouragan … (…)

un trèfle à 4 feuilles pour illustrer un article sur la chance, la confiance, la loi d'attraction, le moment présent et le lâcher prise

La théorie du trèfle à 4 feuilles

Il est de notoriété publique qu’il est statistiquement difficile de trouver un trèfle à quatre feuilles … comme de gagner au loto ! Mais avez-vous vérifié par vous-même ? Vous n’avez peut-être jamais essayé de chercher. Peut-être qu’il y a plus de trèfles à quatre feuilles dans la nature qu’on ne le dit ! (…)

article sur la patience et le lâcher prise

La théorie de la fraise

Parfois on ne peut pas accélérer un processus, et tous les efforts que l’on peut faire n’y changeront rien. Quand une situation se bloque, au lieu de chercher instantanément une solution, si l’on attend un peu sans y penser les choses se ré-arrangent le plus souvent spontanément. (…)

les cailloux du petit poucet pour suivre les signes envoyés par la Vie

Etre attentif aux synchronicités de sa vie

Et si l’univers jouait à nous donner des indices comme un Petit Poucet qui sème ses cailloux blancs ? La vie serait comme un gigantesque jeu de piste… Les synchronicités sont des coïncidences signifiantes, des hasards chargés de sens, qui mettent la puce à l’oreille. Et l’on dit que plus on est attentif aux synchronicités, plus elles viennent à nous ! (…)

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

N'hésitez pas à partager si vous avez aimé !

Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest
Instagram
Google+
https://jour-apres-jour.com/tag/observer">
Twitter