Vers l'équilibre…

Reprendre contact avec la nature

nous sommes là pour éveiller nos enfants à l'écologie et au respect de la planète

« La question n’est pas tant ‘quelle Terre laisserons-nous à nos enfants’ que ‘quels enfants laisserons-nous à notre Terre' » Pierre Rabhi

Hier soir je lisais un article sur la mairie de Paris qui réintroduit des moutons comme  » tondeuses à gazon  » dans le XIXème arrondissement. Et cela m’a mise de très bonne humeur.

Pourtant, en tant que végétarienne, on pourrait penser que je n’aurais pas apprécié cette initiative qui ne va pas pas dans le sens du bien-être animal. Mais le symbole de cette action m’a interpellée. (voir aussi l’article : « Mais qu’est-ce qu’il t’est arrivé?!! Le jour où j’ai décidé de devenir végétarienne »)

Reprendre contact avec la nature

J’ai l’impression que la société évolue beaucoup ces derniers temps (voir aussi l’article « être consommateur ou consomm’acteur ») , et que nous reprenons un contact longtemps perdu avec la nature. Ce genre d’actions paraît anecdotique, mais il peut tout à fait sensibiliser un enfant citadin au contact avec les animaux, voire même être déclencheur d’une vocation. (voir aussi l’article « quand un inconnu vous donne des clefs » et l’article : « Des racines et des ailes »)

Sensibiliser aux problématiques écologiques

Cela va dans le même sens que la ré-introduction des ruches en ville, dont on parle beaucoup en ce moment. Aussi mineure soit-elle en apparence, cela crée du « buzz », et permet de sensibiliser à la problématique générale de l’extinction des abeilles. Après avoir vu un reportage sur le sujet, peut-être hésitera-t-on plus à exterminer un essaim qui s’est niché sous sa toiture, achètera-t-on du miel à un petit apiculteur sincère rencontré sur un marché, etc, prendra-t-on conscience de l’effet des pesticides sur les abeilles et achètera-t-on davantage bio, etc. (voir aussi l’article : « Mettre de la beauté dans sa vie  » ).

En tant que citadine, dans mon enfance j’ai longtemps cru que les poulets étaient un produit de consommation industriel poussant dans des barquettes en polystyrene sous cellophane …tout simplement parce que je ne me posais pas la question, je n’étais pas en contact avec la nature, sous aucune de ses formes. (voir aussi l’article : « La vérité sort de la bouche des enfants… ») Il ne faut pas oublier qu’au début des années 50, la moitié de la population française était rurale. Puis a suivi une longue période de déclin puis de stagnation entre 1975 et 1990. Mais, signe des temps, la population des espaces ruraux français augmente à nouveau de nos jours (source : INSEE)  (voir aussi : « les 6 (+1) critères fondamentaux pour la réussite d’un couple« )

C’est la prise de conscience qui importe

Alors, oui, les fermes pédagogiques peuvent sembler anecdotiques, mais la moindre prise de conscience est vitale pour la planète, surtout au niveau de nos enfants. (voir aussi l’article : « passez à l’action … quelle qu’elle soit ») . Ce sont eux qui prendront la relève. Et j’ai confiance en la génération qui arrive, sensibilisée aux questions écologiques. D’ailleurs, un de leurs héros est Barbapapa, qui a aussi bercé la génération X, et est porteur d’un vrai message écologiste … (voir aussi l’article : « Joyeuses (?) fêtes ! « ) Je pense que les enfants qui sont nés après l’an 2000 vont faire de grandes choses. A nous de les y encourager et de leur expliquer qu’ils peuvent changer le monde à leur niveau. (voir aussi l’article « la parabole de l’étoile de mer » )


Et vous, avez-vous la sensation de reprendre peu à peu contact avec la nature ? Vous posez-vous des questions qui ne vous effleuraient pas auparavant ? Avez-vous confiance en nos enfants ?

Cet article vous a inspiré une réflexion ? N’hésitez pas à la partager :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Le HTML de base est permis. Votre adresse email ne sera pas publiée.

S'abonner à ce flux de commentaires par RSS

%d blogueurs aiment cette page :