Vers l'équilibre…

Ecouter son corps pour suivre son guide intérieur

etre a l'ecoute de son corps et de son ressenti pour prendre les bonnes decisions

« Quel est le signe qui vient d’alerter mon instinct avant de frapper ma conscience? » Antoine de Saint-Exupéry

Il y a quelques minutes, je viens de dire au revoir à quelqu’un. C’est une personne que j’aime profondément mais qui me trouble trop pour que je puisse sereinement la voir sans faire voler en éclat tous les bons conseils que je dispense sur ce blog !

En prenant cette décision, je me suis demandé si je m’empêchais d’être heureuse ou si au contraire je m’empêchais d’être malheureuse… J’ai un moyen « infaillible » pour connaître la réponse, c’est ce que j’appelle mon pendule intérieur.

Ecouter son pendule intérieur

Comme vous le savez, un pendule sert en général à valider un « oui » ou un « non », ou toute autre question binaire : à droite ou à gauche par exemple. Au cours des deux dernières années j’ai mis au point un « outil » de perception intérieure qui me permet de ressentir au plus profond de moi si je prends les bonnes décisions¹.

Cela s’est mis en place progressivement, quand j’ai réalisé que lorsque j’étais angoissée j’avais une sorte de blocage, ou d’oppression, au niveau du plexus solaire². Vous avez peut-être déjà expérimenté ce phénomène de « boule au ventre », qui est placée à différents endroits selon les personnes³ ? Par exemple, il y a 15 ans, à un moment où je me sentais mal dans mon travail, j’avais une telle oppression que je ne pouvais presque plus respirer et à terme cela me donnait même des nausées à l’idée d’aller travailler … car bien sûr le signal s’amplifie jusqu’à ce que l’on l’écoute⁴ !

Voir aussi ¹ Suivre son élan   A la rencontre de son animal totem   Ne pas faire d’une contrariété un malheur    De l’excès à l’équilibre   ²Ressentir l’énergie de ses chakras     ³Avec le temps, va, tout va bien…       Traverser ses peurs       ⁴Savoir s’arrêter à temps  Prendre le temps de prendre la bonne décision    Laisser son monstre intérieur sortir du placard

Soumettre des questions à son corps

Par contre, j’ai noté que si je prenais une décision qui me soulageait, cette crispation interne se détendait. En affinant, je me suis rendue compte que je pouvais interroger cette sensation à volonté, sans attendre l’élément bloquant. Je soumets une question intérieure et je me mets « à l’écoute » des ressentis et réponses que me donne mon corps, toujours à ce même endroit. Quand ce n’est qu’une question, et pas encore un problème ancré, la réponse est souvent une perception assez subtile, de légère tension si c’est « non » ou au contraire de légère détente si c’est « oui ».

Les différents types de signaux corporels spontanés

Il y a plusieurs autres messages du corps possibles, différents selon les personnes :

la chair de poule : certaines personnes parlent de chair de poule sur tout le corps par exemple, c’est leur signal que quelque chose d’important se passe (souvent positif)

les vibrations : j’ai un ami qui, quant à lui, a remarqué que son corps lui parle en vibrations. Quand il a un « mauvais feeling », il se sent comme un chat qui voit s’approcher un chien, il a les poils qui se hérissent, le cœur qui grimpe, et son corps vibre vraiment fort.

les blocages corporels : un ami a son genou qui lui parle, il se bloque quand il ne doit pas avancer dans une certaine direction…

les « gargouillis » et autres « papillons dans le ventre » : j’ai un ami qui a le ventre qui gargouille, un peu comme quand il a faim, quand c’est Juste pour lui ! Le hic c’est que parfois il ne sait pas si c’est un message ou l’heure de manger !

les larmes aux yeux : dans un sens plus positif, pour moi, quand la décision est évidente, quand c’est un déclic, j’ai un autre signal, ce sont les larmes qui me montent aux yeux. Là, je « sais ».¹

le rire : un rire incontrôlable est toujours très bon signe pour moi …parfois même à des moments inattendus !

La méditation de Pleine Conscience me paraît être un bon moyen d’affiner ses ressentis et son attention aux signaux messagers².

Voir aussi ¹ S’abandonner à l’émotion       ²La thérapie de l’hibernation    Stop ou encore ? Choisir de suivre son intuition

Programmer son corps comme messager

D’autres personnes se sont auto programmé le même outil mais avec d’autres réponses du corps. Mon hypnothérapeute ¹ m’a expliqué qu’on pouvait se le programmer soi-même en auto-hypnose légère, avec n’importe quel signal corporel de son choix. Par exemple, serrer le poing gauche pour « oui » ou le poing droit pour « non ». Ou alors, en étant debout, le corps penche légèrement vers l’avant si c’est oui et légèrement vers l’arrière si c’est non. Je pense que c’est un peu le même mécanisme avec la kinésiologie appliquée, même je ne connais pas très bien ce sujet.

La seule différence, dans mon cas, c’est que cela s’est mis en place progressivement de façon empirique et non consciente au départ.

Voir aussi  ¹ L’effet cocktail » de son développement personnel

Nous sommes nos propres anges gardiens

Qui, ou qu’est ce qui communique avec nous quand on pratique cette méthode du « pendule intérieur » ? Tout dépend de vos croyances ! Un hypnothérapeute ou un psychologue vous dira que c’est votre inconscient, une personne orientée vers la spiritualité vous parlera de Guide Intérieur, quelqu’un de religieux évoquera vos Anges Gardiens … Je me pose régulièrement la question et je me dis : mais si tout cela n’existait pas? Et si j’étais en train de suivre de « mauvais conseils » basés sur du vent¹ ?

Mais alors je détends mon plexus solaire; et la réponse qui me vient c’est : peu importe ! Peu importe que l’on croit ou non aux anges, aux guides ou à la force de l’inconscient … ce qui compte c’est de se sentir bien, et ce que je peux vous dire avec certitude c’est que quand je prends les décisions en cohérence avec mes messages corporels mes angoisses disparaissent; et je sens au plus profond de moi que je prends la bonne direction². N’est-ce pas tout ce qui compte après tout ? Une amie m’a dit un jour avec beaucoup de douceur : « et si après tout nous étions nos propres Anges Gardiens ? » …

Voir aussi ¹Plusieurs étapes de l’évolution de la Conscience   ²Trouver sa devise     De l’importance de bien se positionner  

Prendre la bonne direction

Pour continuer sur mon histoire de rupture, dans sa réponse cette personne m’a dit « Changement de cap alors … ». C’est exactement cela, j’ai pris une autre direction¹. Cela m’a toujours fascinée, ce côté « Smoking / No smoking » (en référence au film d’Alain Resnais), « l’effet papillon » de chacun de nos actes, comment une seule décision peut changer tout un chemin² et affecter une vie entière. Si ce genre de sujet vous intéresse, je vous recommande d’ailleurs un joli petit film peu connu qui est basé sur cette réflexion, il s’appelle Pile et Face, avec Gwyneth Paltrow

Voir aussi ¹ (Re) Trouver sa vocation    ²Observer le code de la route de la vie     « Bien (se) conduire sur le chemin de Vie« 


Et vous ? Etes-vous à l’écoute des ressentis et messages de votre corps ? Avez-vous un petit « pendule intérieur » qui vous aide à prendre les bonnes décisions ? Comment se manifeste-t-il? Et, plus important encore … en tenez-vous compte ?

5 réponses à “Ecouter son corps pour suivre son guide intérieur”

  1. lerr

    Bonjour,
    Et merci pour cet article.
    Je vis une situation similaire. J’ai une tristesse profonde au fond de moi car j’ai quitté l’homme avec qui je vivais, suite à une dépression et perte du ressenti amoureux.. mais cela m’est tombé dessus d’un coup ce qui m’a profondément bouleversée. j’ai failli finir à l’hôpital.
    Résultat cela fait 2 mois, je pense à lui tous les jours, j’en pleure, de l’avoir perdu alors que c’est moi qui lui ai demandé de partir (tristesse + culpabilité). Alors qu’est-ce qui m’empêche de retourner vers lui et de lui demander de revenir? Mes sensations intérieures.. je ressens comme une crispation profonde et une peur d’être en face de lui, comme si au final ma perte de sentiments amoureux avaient été le résultat d’un état latent de manque de sécurité intérieure.. d’etre rassurée par lui, en tant qu’homme mur qu’il n’était pas..
    En moi il y a ces frissons, ces tremblements dès que j’imagine retourner vers lui, alors que 2 minutes avant je pleure de désespoir qu’il ne soit plus dans ma vie..
    Alors est-ce moi qui voit tout en noir et qui me dit que j’ai saboté ma vie et que je me retrouve seule alors qu’il m’aimait? ou alors est-ce mon guide intérieur qui me dit: ce n’est pas le bon! sinon tu aurais été rassuré, tu n’aurais pas eu d’angoisses en sa présence, tu n’aurais pas perdu tes sentiments, tu n’aurais pas cette peur au fond de toi….etc.
    C’est tellement dur d’avancer en aillant à la fois le coeur brisé, et à la fois ce blocage pour aller vers l’autre et lui dire sans peur je t’aime revient!
    je me précipite toujours dans ma vie.. pour être rassurée… et au final j’ai failli en crever… la vie est dure.

    J'aime

    Réponse
    • blogjourapresjour

      Bonjour Lerr,
      Merci beaucoup pour ce témoignage poignant. Je comprends votre ressenti, et votre doute. Je trouve que vous avez beaucoup de force pour résister à la tentation de revenir alors que manifestement la présence de cet homme dans votre vie ne vous fait pas du bien… Je pense qu’on est souvent tenté de ne pas écouter notre intuition et nos ressentis car « cela ne nous arrange pas » (lutte avec notre mental, la raison, toutes les « bonnes raisons »), – et moi la première ! – mais idéalement il faudrait éviter de « négocier » avec notre ressenti intérieur, qui est l’expression de notre âme, de notre Moi profond. Parfois, ce n’est pas rationnel en effet, on ne comprend pas le message… mais, souvent, on le comprendra plus tard…
      Plein de courage et de pensées positives.
      Bien à vous
      Céline

      J'aime

      Réponse
  2. alain

    J’utilise des signaux digitaux oui-non en rėponse à des questions que je me pose.

    J'aime

    Réponse

Cet article vous a inspiré une réflexion ? N’hésitez pas à la partager :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Le HTML de base est permis. Votre adresse email ne sera pas publiée.

S'abonner à ce flux de commentaires par RSS

%d blogueurs aiment cette page :