Vers l'équilibre…

La parabole de l’étoile de mer

chaque action compte

« Un jour, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! » Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. » » Légende amérindienne

Cette très jolie parabole de l’étoile de mer, d’Henri Gougaud, est dans la même lignée que le fameux principe du colibri popularisée par Pierre Rabhi et son merveilleux mouvement sur la portée des actions individuelles et la simplicité volontaire¹ . 

« Cet homme cheminait, le front bas, sur la plage, le long de l’océan. De temps en temps il se penchait, il ramassait au bord des vagues, sur le sable, on ne savait quoi et le jetait au loin dans l’eau. Un promeneur qui l’observait vint à lui, il le salua, puis :

– Que faites-vous ? lui dit-il.

– Vous le voyez, répondit l’autre, je rends à l’océan des étoiles de mer. La marée les a amenées, elles sont restées là, sur le sable, et je dois les remettre à l’eau, sinon c’est sûr, elles vont mourir.

Le promeneur, surpris, lui dit :

– Des étoiles de mer, rien que sur cette plage, il y en a des milliers. Et le long des côtes du monde, combien de millions de ces bêtes, que vous ne pouvez pas sauver, s’échouent tous les jours sur le sable ? Mourir ainsi est leur destin, et vous n’y pouvez rien changer.

L’homme ramassa une étoile, la tint un instant dans la main.

– Oui, sans doute, murmura-t-il.

Et la rejetant sur les vagues :

Mais pour elle, ça change tout. « 

Henri Gougaud, L’Almanach

Voir aussi ¹     Savoir, Savoir-faire, Savoir être       Et vous, sur quoi écririez-vous ?

Chaque « petite goutte d’eau » compte

Tous nos actes, même insignifiants, sont utiles et peuvent contribuer au monde, à petite ou grande échelle : nous avons tous un pouvoir individuel, le pouvoir d’achat ¹… Il est important de ne pas hiérarchiser et minimiser la portée des bonnes volontés ²…

Voir aussi ¹   Etre consommateur ou consomm’acteur        ² passez à l’action … quelle qu’elle soit     mais qu’est-ce qui t’est arrivé ??!      S’interroger sur ce qu’il y a dans notre assiette

Sensibiliser nos enfants à agir

Si ce thème vous intéresse particulièrement et que vous souhaitez y sensibiliser ¹ vos enfants, je vous recommande le très beau livre (à partir de 4 ans) « Quelque chose de grand« , de Sylvie Neeman et Ingrid Godon.  » Le petit voudrait faire quelque chose de grand, sans savoir quoi. Le grand ne sait pas ce que le petit veut dire par là, essaie de l’aider. Tous deux sortent se promener sur la plage pour réfléchir et prendre l’air. Là, le petit libère un poisson prisonnier d’un trou de roche après la baisse de la marée, le remet à la mer. Le grand lui explique qu’un tout petit geste comme ça, cela peut être quelque chose de grand. Une tendre histoire dessinée avec grâce à coups de pastels naïfs. »

Voir aussi    ¹  reprendre contact avec la nature


Et vous, qu’est ce que vous pouvez faire à votre échelle ? Avez-vous conscience du fait que vos actions, même minimes, peuvent compter et contribuer à changer le monde ? Quelle est votre goutte d’eau à vous ?

2 réponses à “La parabole de l’étoile de mer”

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Le HTML de base est permis. Votre adresse email ne sera pas publiée.

S'abonner à ce flux de commentaires par RSS

%d blogueurs aiment cette page :