Ohlala mademoiselle Santini, vous avez l’art de mettre le doigt là où ça fait mal…
Justement, avec la fatigue physique et mentale je me rends compte que les pensées tournent en boucle, souvent négatives d’ailleurs. Couple, estime de soi…
Merci d’avoir encore une fois remis les pendules à l’heure et de m’avoir permis de revenir sur le droit chemin… :-)

J'aime