Vers l'équilibre…

Retrouver une pièce de son puzzle …

se reconnecter à une partie de soi-même, à son âme

« Le fou est celui qui perd son chemin sans pouvoir le retrouver » Gilbert Keith Chesterton

I y a encore 6 mois, si vous m’aviez demandé ce que j’écoutais comme musique, je vous aurais répondu : « mais je n’aime pas du tout la musique ! » Ce qui déconcertait beaucoup les gens, car c’est très rare d’être aussi extrême sur la question. J’en écoutais vraiment très peu et cela ne me manquait pas du tout. La musique me semblait un bruit envahissant m’empêchant de me concentrer. C’était d’ailleurs très paradoxal car la plupart de mes compagnons adoraient la musique ou en jouaient eux-mêmes !

Se reconnecter à soi-même

Et puis, un peu par « hasard », il y a 6 mois, j’ai regardé de plus près Deezer dont tout le monde me parlait. Et j’ai plongé dedans la tête la première, sans retour en arrière possible. Un vrai coup de foudre ! L’outil qui me convenait parfaitement. Comme beaucoup de choses que je fais, je m’y suis mise à fond (j’ai encore beaucoup de progrès à faire question équilibre … ) : pratiquement un mois à temps plein pour « rattraper » mon retard. Depuis je ne peux plus me passer de mes 70 heures d’écoute et 1200 titres choisis avec amour et passion¹.

Mais, le plus important à signaler, c’est que c’est bien plus qu’un loisir : les premiers jours de cette reconnexion à la musique, j’étais dans un état de vibration² physique intense, je n’avais plus besoin de dormir, je souriais en permanence, comme si je remplissais un vide, comme si j’étais une terre asséchée qui retrouve l’eau³. Cela paraît très lyrique mais c’est très en dessous de la réalité. J’ai réalisé que j’avais renoué avec une part importante de moi-même niée pendant 34 ans. Comme si je m’étais reconnectée à un morceau de mon puzzle, à une partie de mon âme⁴, à mon enfant intérieur.

Voir aussi    ¹  La thérapie de l’hibernation   ² Ressentir l’énergie de ses chakras   ³ De l’excès à l’équilibre   ⁴ Des racines et des ailes    Faire son bilan de l’année    A la rencontre de son animal totem    Enchantée…      A propos     Trouver sa devise

Retrouver une passion originelle

Et c’est là que ça m’est revenu, qu’on m’a raconté que quand j’étais petite je ne quittais pas mon mange-disque orange (bienvenue dans les années 80 !), que c’était une vraie passion¹. Et aussi que j’ai depuis toujours une bonne oreille, lors de blind tests musicaux par exemple…. Même si je croyais que cela ne m’intéressait pas. Ma mère détestant la musique et n’en écoutant jamais, je pense que j’ai vraiment enfoui très profondément cette part de moi-même. Imaginez le geyser qui a jailli quand je l’ai retrouvée ! (Je vous invite aussi à lire ce joli article du blog Habitudes Zen « Comment écouter de la musique classique peut-il vous rendre heureux? » qui montre combien il est important de faire découvrir à des enfants de nouveaux univers…)

Pendant des années j’ai observé sans le comprendre mon mari écouter de la musique SANS RIEN FAIRE D’AUTRE, cela me semblait aberrant. Aujourd’hui une de mes activités préférées est de m’asseoir dans un fauteuil confortable avec une bonne tasse de thé, de belles bougies, et juste écouter la musique que je me suis choisie avec soin. C’est pour moi une forme de méditation².

Voir aussi  ¹  Joyeuses (?) fêtes !     ² Mettre de la beauté dans sa vie 

Chercher au delà des apparences

Alors, au-delà de l’anecdote, cela me fait réfléchir sur toutes ces choses qui nous constituent et qu’on nie, qu’on oublie. Cela me fait également réaliser à quel point on peut parfois se tromper sur soi-même¹, en disant par exemple « je suis comme ci, je ne suis pas comme cela ». Tous ces préjugés qu’on a envers soi et envers les autres. Si par exemple on dit « je ne suis pas du tout sportif », cela va s’auto-entretenir. Je pense que parfois on se « jette des sorts » en s’enfermant dans ce qu’on croit être nous, mais qu’il faut aller chercher au-delà des apparences. Se demander si c’est Vrai ou si c’est juste une croyance. Il y a peut-être des trésors enfouis au plus profond de vous qui ne demandent qu’à se révéler² !

Voir aussi  ¹  Traverser ses peurs      Se surprendre soi-même    ²  (Re) Trouver sa vocation

Retrouver son chemin

On dit souvent qu’on ne peut pas changer fondamentalement. Mais imaginons qu’on ait juste pris le mauvais embranchement, qu’on ait pris à droite au lieu d’aller à gauche, on peut tout à fait recalculer l’itinéraire et retrouver son chemin ¹…

Et une bonne piste pour commencer me semble être de se poser la question de nos passions ou attirances d’enfance, quand nous n’étions pas encore figés et formatés par notre éducation, nos rencontres, nos expériences.

Voir aussi  ¹ Ecouter son corps pour suivre son guide intérieur    Observer le code de la route de la vie


Cela résonne-t-il en vous ? Avez-vous renoncé à une passion de jeunesse ? Vous souvenez-vous de quelque chose que vous adoriez quand vous étiez petit ? Peut-être pouvez-vous renouer avec cette part de vous-même et vous reconnecter à votre âme ?

Cet article vous a inspiré une réflexion ? N’hésitez pas à la partager :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Le HTML de base est permis. Votre adresse email ne sera pas publiée.

S'abonner à ce flux de commentaires par RSS

%d blogueurs aiment cette page :