Vers l'équilibre…

Et si la vie était un jeu d’arcade ?

la vie est un jeu d'arcade, nous apprenons à passer au niveau supérieur ou nous restons bloqué encore et encore ...

« Qui a dit que la vie est un songe ? La vie est un jeu » Montesquieu

Quand j’avais une douzaine d’années, j’adorais jouer à Bubble Bobble sur l’Amiga 500 de mon frère… Un jeu coloré, avec de gentils dinosaures qui emprisonnaient les méchants dans des bulles de savon pour avancer. Dans mon souvenir, une fois les pièges contournés, on franchissait une porte et donc un palier vers le niveau supérieur.

Cela me semble être une très bonne métaphore de la Vie. 

Rester bloqué au même niveau de difficulté

On se débat au quotidien, la tête dans le guidon, en essayant de contourner les pièges et les attaques, sans prendre de recul, sans vision d’ensemble. On « fonce dans le tas », sans s’arrêter, sans faire de pause, même et surtout si le rythme s’accélère¹. Il est fréquent de ne pas saisir les leçons et les messages ² que la vie nous apporte.

Que se passe-t-il alors ? On ne parvient pas au palier supérieur, on rejoue encore et encore le même tableau, jusqu’à ce qu’on ait compris. Il est en effet fréquent de rencontrer toujours les mêmes blocages, de rejouer toujours les mêmes scènes, avec des personnages différents. De retomber toujours dans les mêmes schémas… jusqu’à ce que l’on comprenne la leçon³. 

Voir aussi  ¹  Savoir s’arrêter à temps   ² Observer le code de la route de la Vie    Bien (se) conduire sur le chemin de Vie   ³ Nos réponses face aux difficultés de la vie

Rejouer encore et encore les mêmes enjeux

Par exemple, j’ai une amie qui retombe toujours dans les mêmes rapports de force amoureux : quelle que soit la personne rencontrée, passées les premières semaines d’idylle, l’équilibre se rompt et l’un se transforme en bourreau tortionnaire et l’autre en personne passive et soumise. Le schéma se reproduit encore et encore… comme si le comportement inconscient de l’un déclenchait une réaction automatique chez l’autre, presque à son insu.

Jusqu’à quand ? Jusqu’à ce qu’elle en ait pris conscience. Et qu’elle puisse donc réagir. Les équilibres et déséquilibres sont souvent très subtils et se passent à des niveaux inconscients, et c’est de les mettre en lumière qui permet de s’en affranchir.

De relation en relation, et de génération en génération…

C’est d’ailleurs le principe que l’on retrouve en psychogénéalogie¹. Les maux se répètent de génération en génération par « loyauté familiale », inconsciemment, jusqu’à ce qu’on en prenne conscience et qu’ils puissent alors disparaître car leur fonction de messager n’est plus nécessaire². A ce propos je vous recommande le merveilleux livre de Willy Barral, un élève de Françoise Dolto, « Le corps de l’enfant est le langage de l’histoire de ses parents ».

Voir aussi   ¹   De l’excès à l’équilibre    L’effet cocktail » de son développement personnel     ² Des racines et des ailes

Passer au niveau supérieur…

Et puis, un jour, le déclic peut se produire. Ou alors, c’est le temps, la réflexion et le recul qui ont fait leur oeuvre. Dans les deux cas, on arrive enfin à passer le palier, à franchir la porte et à parvenir au niveau supérieur. Que se passe-t-il alors? Peut-on se reposer sur ses lauriers?

Bien sûr que non, car la partie continue ¹ ! On a plus d’expérience, plus d’atouts, plus de « bonus », et on est donc mieux armé : le niveau de difficulté augmente! Sinon ce ne serait pas drôle, on n’aurait pas d’intérêt après tout à continuer à jouer la partie…

Voir aussi ¹ La check-list pour une vie équilibrée

Et augmenter le niveau de difficulté !

C’est pourquoi, même si vous avez l’impression d’avoir progressé et appris beaucoup de choses, par exemple dans une relation amoureuse, les choses se corsent et de nouveaux enjeux apparaissent, vous faisant découvrir des réactions insoupçonnées, des aspects de vous-même qui vous avaient échappé jusque là, de nouveaux efforts… mais vous en avez la capacité, sinon vous ne seriez pas parvenus jusqu’à ce palier là.

A mon avis, la Vie nous met constamment fasse à de nouveaux défis et de nouveaux paliers de progression. C’est donc plutôt bon signe si de nouvelles réactions et réflexions émergent face à une nouvelle relation !

Prendre du recul sur les paliers déjà franchis

C’est d’ailleurs ainsi que l’on peut prendre du recul et mesurer tout le chemin parcouru, en se penchant sur les tableaux, et donc les étapes, déjà franchis : on peut avoir une vision d’ensemble sur son passé et les expériences déjà parcourues, mais bien sûr pas sur les étapes à venir…

D’ailleurs, le modèle de la Spirale Dynamique, (si le sujet vous intéresse, je vous invite à vous y pencher en commençant par ce récapitulatif de Jacques Ferber) dont je vous reparlerai car c’est un outil très puissant, insiste bien sur le fait que l’on peut comprendre les niveaux inférieurs par lesquels on est déjà passés, mais que l’on n’arrive pas à appréhender les modèles supérieurs, ils ne nous « parlent » tout simplement pas. (C’est d’ailleurs ainsi que l’on peut facilement se situer dans l’échelle de notre évolution et de l’évolution de la société).

Quand est-ce que la partie se termine ?

Ainsi, on joue, on progresse, on saute de palier en palier et de niveau en niveau, les difficultés augmentent, on apprend, on recule, on saute des étapes, on re-dégringole, on prend des raccourcis, on obtient des bonus ou des pénalités, on gagne des points, on souffre et on souffle… jusqu’à quand? J’ai l’impression que c’est un jeu et un progrès continuel à l’infini, qui ne s’arrête qu’au Game Over final…


Et vous, retombez-vous toujours sur les mêmes blocages, ou arrivez-vous à franchir les étapes vers les paliers de difficultés supérieures? Arrivez-vous à prendre du recul et à mesurer vos progrès ? Avez-vous l’élan nécessaire pour aller toujours de l’avant ?


Cet article vous a inspiré une réflexion ? N’hésitez pas à la partager :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Le HTML de base est permis. Votre adresse email ne sera pas publiée.

S'abonner à ce flux de commentaires par RSS

%d blogueurs aiment cette page :