Vers l'équilibre…

Bouger physiquement pour bouger intérieurement

« Le sport ne forge pas le caractère, il le révèle » Heywood Brown

Tout à l’heure, j’ai revu avec plaisir le « Feel good movie » Little Miss Sunshine (à voir absolument si ce n’est pas déjà fait). Dans une des scènes clef du film, qui est d’ailleurs le visuel choisi pour l’affiche, les héros doivent s’entraider à pousser un mini bus qui ne démarre pas, puis courir pour sauter l’un après l’autre dans le véhicule en marche.

Etre le premier surpris des effets de la dynamique

Tous les héros de l’histoire se débattent avec leurs problèmes, et sont tous plus ou moins déprimés. Mais, au moment où ils sautent dans le mini van, à leur insu, et à leur plus grande surprise, la bonne humeur les a contaminés.  L’effort cumulé à l’action en groupe a transformé un problème en moment de grâce et de joie simple, et ils en sont les premiers étonnés.

La théorie de la bouteille d’Orangina, ou quand nos cellules pétillent…

Parfois, à notre insu, le fait de se bouger physiquement nous remue intérieurement. Je ne connais pas exactement le mécanisme à l’œuvre. On a tous entendu parler des endorphines du plaisir qui sont libérées quand on fait du sport bien sûr.

Mais j’ai une hypothèse plus fantaisiste et imagée : la théorie de la bouteille d’Orangina. Quand on s’agite, toutes nos petites cellules remueraient et pétilleraient telles des bulles de boisson gazeuse, et cela nous apporterait de l’énergie et de bonnes vibrations ¹!

Quoi qu’il en soit, le sport sous toutes ses formes, pratiqué avec mesure et équilibre (car tout excès est nocif dans quelque domaine que ce soit, et attention à la notion de dépendance et d’addiction), fait non seulement du bien au corps mais aussi à l’esprit. On a tous expérimenté ce moment où, après s’être forcé à se mettre en branle, le corps retrouve un second souffle, un sentiment d‘euphorie, et le plaisir de l’action. Et qu’est ce qu’on se sent bien après, en accord avec soi-même, fier de l’effort mais pas seulement…

Voir aussi  ¹ De l’excès à l’équilibre  Faire son bilan de l’année  

L’effet sur le corps…. et l’esprit

Très souvent, les idées sont clarifiées après une séance de sport, une marche, une danse¹. On peut avoir une inspiration soudaine, des « eurékas », des déclics. Et, si vous y êtes sensible, vous pourrez même ressentir les bonnes vibrations qui émergent… C’est comme si certains blocages, certaines idées noires, avaient été évacués au passage. Certains mécanismes sont commun avec la méditation, et pratiquer un sport en oubliant tout notion du temps s’apparente à de la Pleine Conscience³.

Pour l’anecdote, j’ai eu le déclic pour ce blog en revenant de courir seulement 30 minutes. Cela faisait deux ans qu’il me trottait en tête mais, ce jour là, en revenant, alors que ce n’était pas prémédité, j’ai écrit d’une traite l’introduction et le premier billet.

Voir aussi  ¹  Et vous, sur quoi écririez-vous ?    « L’effet cocktail » de son développement personnel   Les bonnes vibrations de la danse   ³Laisser son monstre intérieur sortir du placard

La thérapie de la dynamique

La leçon à retenir peut sembler très banale, mais parfois les choses les plus simples sont les plus efficaces : le jour où vous vous sentez mal, où vous êtes déprimé ou malheureux, ne réfléchissez pas davantage, arrêtez de ruminer vos pensées et enfilez juste une paire de baskets pour aller courir, sauter ou danser¹. Peu importe le choix de la discipline, ce qui compte c’est de bouger sous n’importe quelle forme, que ce soit de la course à pied, de la salsa, du stand up paddle, de la moto trial ou du bowling !  C’est probablement la thérapie² avec le meilleur rapport qualité / prix / efficacité / rapidité / plaisir !

Voir aussi  ¹ Tomber sept fois, se relever huit     Se surprendre soi-même   Tu veux jouer avec moi ?   De l’importance de bien se positionner     ² La check-list pour une vie équilibrée    Devenir un serial smiler


Et vous, qu’est ce qui vous fait bouger ? Bougez-vous assez à votre goût ? Et si vous vous remettiez à une activité que vous adorez ?


Cet article vous a inspiré une réflexion ? N’hésitez pas à la partager :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Le HTML de base est permis. Votre adresse email ne sera pas publiée.

S'abonner à ce flux de commentaires par RSS

%d blogueurs aiment cette page :