Vers l'équilibre…

La vie est une grande danse qui ne s’arrête jamais

métaphore de la vie comme une danse

« La danse est l’une des formes les plus parfaites de communication avec l’intelligence infinie. » Paulo Coelho

Comme vous le savez, j’aime beaucoup les métaphores. Je trouve qu’elles font passer les messages à un autre niveau de conscience, et qu’elles nous font réfléchir d’une autre façon. Peut-être activent-elles d’autres zones et connexions neuronales dans le cerveau¹ ?

Après la métaphore de la vie sous forme de chemin ², vue du point de vue de Michel Odoul, voici la métaphore de la vie vue comme une danse ³, par Maud Séjournant ⁴, dans son magnifique ouvrage « Le cercle de Vie, Initiation chamanique d’une psychothérapeute« , dont je vous ai parlé plusieurs fois et dont je vous recommande chaleureusement la lecture.

Voir aussi   ¹ Enchantée…         ² Bien (se) conduire sur le chemin de Vie      ³ Les bonnes vibrations de la danse    ⁴ De l’importance de bien se positionner   Plusieurs étapes de l’évolution de la conscience   Tomber sept fois, se relever huit    L’expérience de la plume de canard    A la rencontre de son animal totem

La vie est une grande danse

« Qui êtes-vous ? 

– Je suis l’Esprit de la Danse.

– Que venez-vous faire ici ? 

Je viens te dire de danser. »

(…)

« La vie est une grande danse qui ne s’arrête jamais. Elle avance, tourbillonne, virevolte. Elle nous invite à chaque instant à nous mouvoir avec elle, à la prendre à bras-le-corps pour suivre sa cadence. La vie appartient aux bons danseurs, à ceux qui savent suivre le rythme¹, coller à la cadence, et improviser hors des figures connues².

Voir aussi  ¹ Stop ou encore ? Choisir de suivre son intuition       ² Participer au ré-enchantement du monde

Apprendre la vision de la Vie de nos parents

« Lorsque nous sommes enfants, les pas nous sont enseignés, mais pas toujours par l’Esprit de la Danse. Ce sont nos parents qui nous les montrent ¹, avec leurs dons très inégaux en cette matière. Les miens ont été de bons danseurs de vie et ils m’ont appris le rythme. Mais d’autres parents, je l’ai vu pour certains de mes amis, sont un peu godiches et n’ont jamais pu enseigner la grâce des pas, ni même le simple rythme.

Voir aussi  ¹ Comme un jeu de cartes…

Ne pas se contenter de suivre un enchaînement tout tracé …

D’autres encore ne savent tourner qu’à droite, d’autres ne savent tourner qu’à gauche, et ne pensent jamais à inverser leur sens. Ou bien, ils suivent un tracé qu’ils voient gravé au sol¹, sans comprendre qu’il suffit seulement de suivre « l’Esprit » de la Danse. Ils commencent à se sentir à l’aise dans un enchaînement et recommencent sans cesse, car de cela au moins, ils sont sûrs.

Voir aussi     ¹ Garder son indépendance d’esprit

Accepter sa part de responsabilité

S’ils trébuchent, parce qu’ils ne savent pas se laisser aller, alors ils se mettent à se juger et s’en prennent à leur propre maladresse : ils vont même jusqu’à s’en prendre à l’Esprit et lui font des remontrances¹ ! Celui-ci en rit bien sûr. S’ils bousculent au passage d’autres danseurs sur la piste, ou si d’autres les heurtent, ils sont furieux², et les traitent de tous les noms. Cela peut les mener au conflit, à la bagarre, voire au meurtre.

Voir aussi  ¹ Le théorème de Calimero     Ne pas être victime d’une Victime   ² Ne pas faire d’une contrariété un malheur

Apprendre à prendre confiance

Mais, en général, ils se contentent de s’en vouloir à eux-mêmes, de se trouver balourds, maladroits, pas doués ou ridicules¹. Ils se fustigent de ne toujours pas savoir éviter ce petit trou dans le sol ² ou de se cogner dans le mur. Cela peut les rendre fous de ressentiment. Ils se font alors mal, dans leur esprit, dans leur coeur et jusque dans leur corps³. Ils n’ont pas laissé l’Esprit de la Danse diriger leur pas…

« Mais il est toujours temps d’apprendre », conclut-il avec un petit rire amusé.

Voir aussi  ¹ Traverser ses peurs    ² Tomber sept fois, se relever huit    ³ De l’importance de bien se positionner

Si cet extrait vous a plu, je ne peux que vous inviter à approfondir avec la lecture complète de l’ouvrage « Le cercle de vie ».


Et vous ? Etes-vous un bon danseur de la Vie ? Savez-vous suivre le rythme ? Savez-vous improviser ? Préférez-vous regarder les autres danser ? Ou êtes-vous votre propre interprète ? 


2 réponses à “La vie est une grande danse qui ne s’arrête jamais”

Cet article vous a inspiré une réflexion ? N’hésitez pas à la partager :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Le HTML de base est permis. Votre adresse email ne sera pas publiée.

S'abonner à ce flux de commentaires par RSS

%d blogueurs aiment cette page :