Vers l'équilibre…

S’interroger sur ce qu’il y a dans notre assiette

se poser la question de ce que l'on mange vraiment...

« Votre corps est un temple, n’y faites pas entrer n’importe quoi ! » Dr Kousmine

J’ai relu hier mes « cahiers d’éveil » de CE2. J’en profite pour saluer au passage le travail merveilleux des instituteurs et institutrices ¹ qui, au-delà des connaissances qu’ils nous inculquent, nous apportent aussi une ouverture sur le monde et l’apprentissage de la réflexion et du recul.

Ce jour-là, mon institutrice nous avait demandé de découper la liste d’ingrédients de produits alimentaires que nous consommions au quotidien. Je me souviens des E 222, E 113 etc, sur lesquels elle nous avait sensibilisés, mais aussi de la composition d’un pain acheté au supermarché : « eau, levain, farine. » Je revois encore l’étiquette. A 8 ans, j’avais été frappée par la simplicité de la recette, et la différence du nombre d’ingrédients entre des produits « simples » et des produits « composés ».

Voir aussi ¹  Savoir, savoir-faire, savoir-être

Copier-cloner… vers la perte de la biodiversité et la privatisation du vivant

Cela m’a fait repenser à ce petit film d’animation que j’ai découvert il y a 3 ans, au festival international Exit (que je vous recommande au passage, prochaine édition fin mars à Créteil sur le thème « Home Cinema »), et qui résume bien la problématique, en 3 minutes. J’avais vraiment envie de vous le faire découvrir. Je vous invite à le visionner, il est à la fois « ludique » et très percutant, car c’est tellement vrai…

A force de s’approprier, transformer, « copyrighter » le vivant – que ce soient les animaux ou les végétaux-  de le mettre « au carré », aux « normes », il n’a parfois plus que l’apparence du naturel… Quand avez-vous mangé pour la dernière fois une tomate qui avait du goût ? Trouvez-vous normal que les agriculteurs n’aient pas le droit de ressemer leurs propres graines ??? … (Je vous invite aussi à lire cet article du Monde sur la biodiversité et la privatisation des semences)

D’une alimentation industrielle à une alimentation simplifiée

Aujourd’hui, je suis étonnée à quel point nous avons pris l’habitude de manger assez systématiquement des produits transformés, bourrés d’additifs, de sel, de graisses. Par exemple, je suis fascinée d’observer à la sortie de l’école les parents qui donnent à leurs enfants des gâteaux industriels tous les jours, ou cette habitude, que l’on ne remet pas souvent en cause, de nourrir un bébé de petits pots à tous les repas (aurions-nous nous-même envie de manger des conserves à chaque repas???)

J’ai changé de mode d’alimentation ¹ il y a quelques années, passant d’une alimentation industrielle, préparée, emballée, à une alimentation plus naturelle (produits intégraux, bio principalement, légumes et fruits en formant la base) et je suis assez vite gênée physiquement quand je reviens pendant quelques repas de suite au type d’alimentation de mon quotidien d’il y a 10 ans.

¹  Se surprendre soi-même      « L’effet cocktail » de son développement personnel     « Mais qu’est-ce qui t’est arrivé ? » Le jour où j’ai décidé de devenir végétarienne   Se perdre dans les méandres des réseaux sociaux  

Regarder en détail les étiquettes…

Etant passée par là, je sais à quel point il est difficile de changer radicalement de mode d’alimentation, aussi ce n’est pas le propos de cet article. Aujourd’hui, je voudrais juste vous amener à réfléchir à la provenance de vos aliments, à leur composition, à leurs ingrédients. Et aussi à tous les pesticides et antibiotiques cachés dans le mode de production… A regarder les étiquettes, et vous ré-interroger sur ce qu’est un additif, un conservateur, et, quand vous le pouvez, entre deux achats, privilégier le plus simple, le moins transformé possible. Celui qui a la liste d’ingrédients la plus courte…

Consommer, ce n’est pas un acte si anodin qu’il y paraît

Votre mode de consommation a deux actions principales : sur la planète, car nous sommes tous consomm’acteurs ¹, et nos achats influencent à terme l’offre et la demande… Mais aussi sur votre santé, bien sûr. Prenez bien soin de vous ²…

Voir aussi   ¹   Etre consommateur ou consomm’acteur ?     Passez à l’action, quelle qu’elle soit     La parabole de l’étoile de mer    ² Prendre soin de soi… pour mieux prendre soin des autres     De l’importance de bien se positionner


Et vous ? Regardez-vous systématiquement la composition de ce que vous mettez dans votre caddie ? Achetez-vous plutôt des produits transformés, ou des produits de base ? Et si vous vous interrogiez sur la provenance de ce qu’il y a dans votre assiette ?


Cet article vous a inspiré une réflexion ? N’hésitez pas à la partager :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Le HTML de base est permis. Votre adresse email ne sera pas publiée.

S'abonner à ce flux de commentaires par RSS

%d blogueurs aiment cette page :