Vers l'équilibre…

S’abandonner à l’émotion

nos émotions sont nos guides, en connexion avec notre âme

 » Nous appellerons émotion une chute brusque de la conscience dans le magique.  » Henri Poincaré.

Je  viens de regarder une vidéo qui m’a beaucoup touchée et émue, aussi je voudrais partager avec vous cette émotion.

L’émotion de l’échange d’un regard 

La scène se passe au MoMA (Museum of Modern Art à New York) en 2010. Une artiste internationale, Marina Abramovic, fait une performance artistique intitulée « The artist is present », sur le thème de la connexion d’âme à âme entre les personnes, juste par la présence, juste par le regard.

 » Deux personnes qui se regardent dans les yeux ne voient pas leurs yeux mais leurs regards. «  Robert Bresson. C’est fou tout ce qui peut passer dans un regard…  Selon la célèbre expression de Georges Rodenbach, les yeux sont vraiment la fenêtre de l’âme… « La séduction des yeux. La plus immédiate, la plus pure. Celle qui se passe des mots, seuls les regards s’enchevêtrent dans une sorte de duel, d’enlacement immédiat, à l’insu des autres, et de leurs discours : charme discret d’un orgasme immobile et silencieux. «  Baudrillard.

Assise à une table, immobile et silencieuse, l’artiste reçoit les visiteurs un à un. La personne reste le temps qu’elle souhaite; pour certains, quelques secondes, pour d’autres bien plus longtemps, des heures, une journée entière.

L’émotion qui passe dans la connexion

Dans les premiers instants de la vidéo, dans les premiers regards, on sent l’échange qui passe (ou pas), l’ouverture ou la fermeture, les regards épanouis, sérieux ou fermés. Mais l’artiste est soudain « prise à son propre piège » : un de ses proches s’assied à son tour (proche qu’elle n’a pas vu depuis 23 ans), et son émotion est palpable, si belle, si touchante. J’ai trouvé ce moment magnifique, à la fois très personnel, et si universel.

Cette vidéo renvoie à nos propres émotions, à l’amour que l’on porte à nos proches, à l’idée de la perte et des retrouvailles

Ma mère me disait souvent qu’un véritable ami, c’est quelqu’un qu’on peut ne pas voir pendant 10 ans et retrouver, en reprenant la conversation comme si on l’avait interrompue la veille¹…

Cette vidéo m’a été soufflée par le blog « Education Joyeuse » et son magnifique article sur le regard : « Le regard, rencontre et reconnaissance. » que je vous invite à savourer.

Voir aussi ¹  De l’amour véritable et de la bienveillance   Oser changer de vie     Les 6+1 critères fondamentaux pour la réussite d’un couple

Exprimer ses émotions

Cette vidéo me fait réfléchir sur le thème de l’émotion.¹ Souvent, on la réfrène, on la réprime, on s’empêche de l’exprimer, on ravale ses larmes ou sa colère.  Et même parfois sa joie² ! Mais c’est si beau, l’émotion, cela nous rend si humains, si vulnérables et si forts à la fois³. J’ai trouvé très juste la réaction d’un ami qui pleurait devant son enfant de 4 ans : intrigué, le bambin lui a demandé ce qui se passait et il lui a répondu avec simplicité que parfois on était triste, et qu’on avait le droit de pleurer. Je trouve cela plus juste que la traditionnelle réaction : « un homme ne doit pas pleurer »⁴.

Je vous mets également cet extrait de l’excellent article lu sur le site : « Le démotivateur » intitulé : « Comment faire pour gâcher votre vie sans même vous en rendre compte » :

Vous gâcherez votre vie en vous désensibilisant.
Nous avons tous peur d’en dire trop, d’avoir trop de sentiments, de laisser les gens savoir à quel point ils comptent pour nous. Éprouver une forte affection n’est pas synonyme de folie. Quand vous dites à quelqu’un à quel point il compte dans votre vie, cela vous rendra vulnérable, c’est vrai. Pourtant, il n’y a pas de honte à cela.  Il y a quelque chose d’incroyablement beau et de  magique dans ces moments d’honnêteté. Alors, exprimez-vous, encore et encore. Ouvrez-vous aux autres, au lieu de vous emmurer dans une coquille. Il y a du courage, dans cela.

Sans compter que c’est souvent très contre-productif d’étouffer ses émotions, car elles sont alors comme emmagasinées dans des couches internes de notre inconscient, et peuvent ressortir brusquement et violemment au moment où on s’y attend le moins, comme une cocotte-minute qui relâche sa pression⁵, ou alors ressortir sous des formes détournées de maladies…

Ainsi, dans l’école innovante Living School, on invite les enfants à décharger leurs émotions en se défoulant sur des coussins ou un punching ball, et les résultats semblent très encourageants !

Voir aussi   ¹  La thérapie de l’hibernation      ² Joyeuses (?) fêtes !    ³ Nos réponses face aux difficultés de la vie    Bien (se) conduire sur le chemin de Vie«      La bonne résolution la plus importante de votre vie   ⁴ Traverser ses peurs    Et vous, sur quoi écririez-vous ?    ⁵ Laisser son monstre intérieur sortir du placard

L’émotion est ce qui nous rend vraiment humains

Etre VRAIMENT regardé, comme le fait Marina Abramovic, c’est si beau, c’est si touchant... Cela fait vibrer une corde sensible intérieure, au moment où l’on s’y attend le moins.

Etre VRAIMENT touché, et pris dans les bras de quelqu’un avec une réelle intention d’amour et de bienveillance¹, cela nous permet de lâcher prise et de nous abandonner. Sans que cela ne devienne une dépendance, il est si bon de pouvoir parfois se reposer sur quelqu’un…

Pour l’illustrer, dans cette scène de 2 minutes de « Sex and the City », Miranda perd sa mère et trouve un soutien inattendu que je trouve particulièrement émouvant :

Voir aussi   ¹ Se laisser toucher…    Sexe sans conscience n’est que ruine de l’âme…      Un peu de douceur dans ce monde de brutes

Ressentir l’émotion de l’amour inconditionnel

Et bien sûr, cela renvoie à l’amour universel que partage l’indienne Amma, connue pour ses « câlins » : elle prend les gens dans ses bras, un à un, et beaucoup y retrouvent l’émotion d’une sensation d’amour maternel inconditionnel. Quand j’ai visionné cette vidéo la première fois, j’étais émue aux larmes, comme si l’émotion que ressentaient les personnes qui fondaient dans ses bras arrivait à être transmise à travers les ondes de l’ordinateur…

L’art et l’émotion

Bien sûr, l’art¹ (sous toutes ses formes) et l’émotion sont liés. Comme l’indique le conte relaté par Helena Myrafiori et les Héveilleurs, que je vous invite à découvrir dans l’article « Participer au ré-enchantement du monde », embellir le monde ce n’est pas futile, mais c’est utile, c’est même indispensable. Cela aussi peut nous toucher.

Je ne parle pas là d’un art trop conceptuel, trop « intellectuel », trop décalé, qui nécessite références et éducation pour le comprendre et l’apprécier, mais d’un art dont on peut percevoir le sens et l’émotion immédiatement, sans avoir besoin d’un contexte, d’une éducation ou d’un vernis culturel, un art qui, comme le dit Jeff Koons dans une interview, peut être ressenti directement par un enfant, même si au final son commentaire est juste « c’est grand! ». C’est ce qu’évoque Guy Tosatto, conservateur du musée de Grenoble, en parlant du travail de Giuseppe Penone :  » C’est la force du travail de Penone. Il parle de façon immédiate à tout le monde. Son oeuvre montre des formes de la nature que l’on connaît et reconnaît. Même un public non averti peut jouir de la beauté et de l’étrangeté de son travail« .

Un art qui, quelle que soit la discipline, touche directement notre âme, et nous émeut par surprise, sans que l’on ne s’y attende.

Un tableau, une musique, une danse, un film qui nous met les larmes aux yeux, qui nous touche... Comme le dit l’acteur Vincent Lindon : « La fiction, ca va au coeur. J’ai toujours pensé que pour faire bouger les gens, l’humanité, il fallait plutôt s’adresser au coeur des hommes qu’à leur tête. Car la tête trouve toujours plus de raisons de ne pas entreprendre que d’entreprendre. Alors que le coeur, il est touché, il fonce. »

J’aime beaucoup cette scène clef du film « La Crise » de Coline Serreau, (un de mes films préférés), où Vincent Lindon va à un concert et se laisse toucher par la beauté de la musique, à son insu : Je n’ai malheureusement pas pu vous mettre l’extrait, aussi je vous invite à revoir ce merveilleux film. « Je suis venu au concert. C’était beau, comme t’as joué. Avant, je m’en foutais de tout ça : ton violon, ta musique… Maintenant je comprends. Je comprends que c’est toute ta vie, que ça peut toucher la mienne. Je comprends. »

Voir aussi    ¹ Quelle oeuvre d’art seriez-vous ?

Se laisser toucher par la beauté

La beauté naturelle pure peut aussi nous toucher : la beauté de la nature, d’un arc en ciel, d’un paysage, de la force d’une montagne, de la fragilité d’une bulle de savon… Comme le dit Caroline Druet, « L’arc en ciel est la preuve que la magie existe… » ¹

Ne vous est-il pas déjà arrivé d’avoir les larmes aux yeux, et ressentir une sensation presque mystique d’extase, en contemplant quelque chose de Beau à vos yeux ? Personnellement, je ressens toujours une émotion très forte en arrivant devant le merveilleux petit village de Candes Saint-Martin, perché à la confluence de la Loire et de la Vienne… Et pour illustrer à quel point la nature peut être Belle, et au-delà du Beau, je vous invite à consulter ce lien d’un photographe qui révèle la sublime beauté des flocons de neige

« Trois opérations : voir, opération de l’oeil. Observer, opération de l’esprit. Contempler, opération de l’âme. Quiconque arrive à cette troisième opération entre dans le domaine de l’art. » Emile Bernard

Voir aussi   ¹  Mettre de la beauté dans sa vie

Laisser l’émotion fondre en nous

L’émotion arrive quand quelque chose de juste ou pur résonne en nous, comme par exemple le regard aimant de notre enfant, ou le bon sens qui fait écho à notre vérité¹ .

Finalement, l’émotion apparaît quand elle touche à une vibration intérieure, elle relaie un petit morceau de notre âme²...

Soyons à l’écoute de notre émotion, laissons-la fondre en nous, elle essaie de nous dire quelque chose d’essentiel…

Voir aussi  ¹  La vérité sort de la bouche des enfants…   ² Ecouter son corps pour suivre son guide intérieur     A la rencontre de son animal totem


Et vous ? Laissez-vous la porte ouverte à vos émotions ? Comment s’expriment-elles ? Vous autorisez-vous à être touché ? Etes-vous en connexion avec votre âme ? Qu’est-ce qui vous a ému récemment ?


3 réponses à “S’abandonner à l’émotion”

  1. Sethlans

    Le contrôle des émotions est une nécessité sociale : chacun vit les choses avec plus ou moins d’intensité, et a une façon différente d’exprimer ses émotions, qui n’est pas forcément comprise ou bien perçue par les autres. Et souvent, le contrôle est difficile, et il est plus simple de les contenir que de réellement les contrôler

    J'aime

    Réponse
  2. JNS

    Voici pour moi ma dernière grosse émotion positive dont je me souviens.
    Il y a quelques mois, alors que j’étais au beau milieu de la remise en question de ce qu’était mon existence, je suis allé voir le spectacle de théâtre de mon jeune fils de 11 ans qui jouait sa première pièce, et ce jour là j’ai senti une très forte émotion en le voyant si appliqué et si à l’aise, il était très « impliqué ».
    J’en ai eu la gorge serrée car j’étais très fier de lui et je lui ai dit, chose que je ne faisais pas assez souvent je l’avoue, mais cela est un autre sujet…

    J'aime

    Réponse
  3. Joy369

    J’adore la citation de ta mère sur les amis et je l’ai fait mienne depuis longtemps. A la fois nos vies de fou nous empêchent de voir régulièrement nos amis, et à la fois c’est exaltant ce sentiment de s’être quitté la veille quand on ne s’est pas vus depuis des années !…
    Joy

    J'aime

    Réponse

Cet article vous a inspiré une réflexion ? N’hésitez pas à la partager :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Le HTML de base est permis. Votre adresse email ne sera pas publiée.

S'abonner à ce flux de commentaires par RSS

%d blogueurs aiment cette page :